carnet de voyage

Carnet Coronarien #3 : Faire Face

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
Instagram
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Faire face : au corona, à ses peurs, à soi, au vrai soi !

Cher virus je vais te faire face, on va tous le faire, consentants ou non, conscients ou non nous allons droit vers à tête à tête avec corona qui a déjà commencé avec toutes ces mesures de sécurité ! Mais à quoi faisons nous face exactement ? Au Virus ? A nous-même ? A nos zones d’ombre ? A notre infinie capacité à aimer ? A notre réel pouvoir intérieur ? A nos propres peurs projetées en grand sur l’écran de notre conscient par les événements extérieurs ?

Faire face c’est faire confiance… Pas forcément à un Dieu tout puissant ou à une destinée pré-rédigée, ni à un médecin ou à un scientifique expertisé, ni même à des messages complotistes mais tout simplement et sainement faire confiance à son corps, à ses gènes, à sa capacité à se régénérer & à survivre, à la possibilité que notre mécanisme interne lutte efficacement contre l’envahisseur et remporte ce combat viral, à l’aptitude de notre mental d’influencer notre système immunitaire, au pouvoir de nos pensées sur notre corps… A notre instinct de survie, … Faire confiance à la vie…

Nous allons tous faire face aux sources d’angoisse incarnées à la perfection par ce virus nommé Corona : la solitude, la maladie, l’étouffement physique et mental, l’injustice des soins, la perte de ceux qu’on aime, l’inconnu qui se trame, l’étranger qui devient le danger, le choix de la méritocratie face à la vie, la mort…

Toutes ces angoisses et inquiétudes nous sont jetées pêle mêle en pleine figure et derrière nos masques de tissus souvent fait maison nous grimaçons… Nous grimaçons et c’est normal, ce n’est pas de la faiblesse à condamner mais une vulnérabilité commune à toute l’Humanité. Nous sommes Un et les mêmes grimaces s’impriment sur tous nos visages.

– Grimaces de tension suspendues aux paroles d’un président et d’un gouvernement en panne d’inspiration et dont la capacité à nous protéger ou nous rapatrier bat de l’aile à l’heure où la liberté s’envole bien loin de la planète terre.

– Grimaces d’inquiétude pour les soignants ou les parents de ceux qui soignent s’exposant au Corona dans les hôpitaux déjà surchargés et bien loin d’être secondés. Avec des masques qui viennent à manquer, morceaux de tissus cousus comme seul rempart contre le virus qui fait trembler l’Humanité… Merci à vous de lutter au quotidien pour la vie au potentiel prix de la vôtre.

– Grimaces de doute face aux médias qui sont loin d’être apaisés et apaisant. Comment retrouver la confiance dans ceux qui manipulent tant depuis des générations pour nous vendre du dentifrice au fluor ? Dans ces moments de crise où les informations affluent en cascades dramatiques déversées sur nos quotidien isolés il nous font croire que la pseudo science diffusée est un précieux atout dans cette gestion de crise, il faut être bien courageux pour éteindre sa télévision… et pourtant, c’est sûrement l’un des gestes les plus efficaces pour booster nos systèmes immunitaires.

– Grimaces de douleur pour ceux dont les poumons sont dores et déjà touchés par le virus qui y est entré.

– Grimaces de tristesse pour ceux qui viennent de perdre l’un des leurs ou savent un proche atteint des symptômes qui font frémir tout le globe.

– Grimaces de colère pour ceux doivent en plus du virus lutter contre le capitalisme et l’appât du gain en voyant leurs chances de rentrer s’amenuir au fur et à mesure que les prix des billets s’envolent et les avions décollent de moins en moins souvent et avec si peu de passagers à bord. Le rapatriement semble avoir un prix bien élevé et bien loin dans la réalité des discours rassurant du président.

– Grimace de peur sur l’Humanité toute entière car le Corona ne connait ni limite physique ni limite social, il s’attaque à tous nous forçant ainsi à faire face, sans distinction, imposant la changement en nouvelle idéologie de la survie !

Détendons nos traits, relaxons nos visages et apprivoisons nos grimacer. Pour le moment si vous lisez ces mots c’est que vous êtes sûrement en bonne santé, chez vous et bien confiné. Alors profitez-en pour faire face à vos peurs, une par une, les analyser, les regarder droit dans les angoisses et tenter de les transformer en alliée du changement…

– Restez à la maison avec vos proches vous angoisse ? Quelle est le mal-être, les non-dits, les frustrations accumulées derrière ce constat ? Comment changer cette vision de la situation vers quelque chose de positif, l’opportunité d’une nouvelle relation, d’une redécouverte des siens plus honnête et plus joyeuse ?

– Ralentir vos activités pour vous trouver face à vous même vous effraie ? Pourquoi ? Quel est le manque d’amour pour soi que révèle ce constat ? Après quoi court-on si souvent, si longtemps et si intensément pour ne pas vouloir prendre le temps d’être face à soi, dans le silence d’un foyer ? Dans la solitude d’une toute nouvelle relation d’amitié et d’amour avec soi-même ?

– La mort, la maladie, la douleur vous tétanise ? Quelles sont vos croyances face à la vie, à la mort, à la fin du cycle, au recommencement d’un nouveau ? Quelle est votre perception de l’humain dans le grand tout, de la place de l’homme dans l’univers, de la terre dans son système, de vous dans l’humanité ? Quels sont vos regrets, vos fiertés ? Sur le bilan comment pouvez vous encore agir pour faire pencher la balance du côté des non-regrets et d’une sortie plutôt apaisée ?

– Envisager une nouvelle routine vous bloque? Qu’est ce qui vous fait vibrer, vous procure du plaisir, de la joie ? Trouvez ces petites choses là, ces activités bien être et donnez leur une place prépondérante dans votre quotidien pour amorcer avec fierté cette énergie du changement !

Faire face le menton droit et le regard fier pour ressortir grandit et conscient de cette expérience à l’échelle de l’Humanité. Faire face pour apprendre à Faire confiance à l’expression de la vie pour la vie ! Car sans aucun doute, la vie vaincra !

Aho !

Découvrez notre Livre

Trésors de Sagesse - Tibet