carnet de voyage

Carnet Coronarien #6 : au printemps, le monde de demain appartient à ceux qui “aiment” bien

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
Instagram
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

J’ai 31 ans et c’est la première fois que j’observe vraiment le printemps ! Mais vraiment… Que je l’attend avec impatience, que je suit l’évolution des arbres autour de moi, les feuilles qui apparaissent, les fleurs qui bourgeonnent, le vert qui revient, le cycle des saisons et tout le tralalala très joli des couleurs qui s’éveillent, des odeurs qui réveillent nos sens, des oiseaux qui danse avec leurs chants, les lézards aussi qui reviennent peupler ma terrasse… Toute cette vivacité naturelle jaillit sur ma perception du monde ces derniers jours et me pousse à tout partager avec bébé Tika qui vit son premier printemps en parallèle à son premier confinement. Éclosion de vie pour la Pachamama, mère nourricière qui renaît splendide, pendant que l’humain s’affaiblit et s’enferme pour protéger sa vulnérabilité.

Je choisis de voir le verre plein, plein d’odeurs, de saveurs et de couleurs à faire découvrir à l’enfant encore innocent de nos erreurs de grands. Ainsi pensant, le bon en avant, je me laisse gentiment envahir par ces sensations effervescentes de la vie qui impose son cycle de renouveau à la mort, défiant les certitudes de fin hivernales pour renaître à nouveau, en plus beau, en mieux adapté, en plus conscient…

Je suit le flot naturel de l’inspiration qui secoue les créations, l’élan de la réalisation, l’énergie de faire et surtout celle de tenter et d’innover. Étendre ses branches et les peupler de nouveaux bourgeons à développer, tels des talents cultivés. Se lancer au risque de se tromper et de s’entraîner à se pardonner… Se lancer au risque de réussir et d’apprendre à s’estimer !

Aimer le monde commence par s’aimer alors apprenons à nous aimer, soi, les autres, la nature… tous dans nos imparfaites perfections, apprenons à aimer pour ne plus jamais dominer la Pachamama comme on l’a si longtemps fait !

Le monde de demain appartient à ceux qui “aiment” bien !

Découvrez notre Livre

Trésors de Sagesse - Tibet