carnet de voyage

Carnet Coronarien #1 à 5 poignées de main de tous et de tout

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
Instagram
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Reflexion gouttesque 💧 On est à tous à 5 poignées de mains de tous et de tout 🖐Peut être que cette expression vous parle, elle prend tout son sens désormais avec ce Corona qui nous rassemble dans la distance. Nous sommes donc tous à 5 poignées de main d’une personne malade, d’une personne porteuse saine, d’une personne guérie, d’une personne non infectée, d’une personne décédée…

5 poignées de main du premier chinois contaminé, du chercheur qui avance que c’est la chauve souris, de celui qui met en avant la théorie du complo, du scientifique qui travaille sur le vaccin et du naturopathe qui parle d’argent coloïdale, de ravinsara et d’échinacée…

A 5 poignées de main de ces familles bloquées au quatre coins du monde, de ces familles confortablement installées dans leur canapé, de ces familles séparées par l’interdiction de se rassembler, de l’enfant qui va s’ennuyer chez soi, du parent qui va profiter pour prendre le temps pour soi, de la fratrie qui va connaître l’instruction en famille et resserrer les liens entre eux…

A 5 poignées de main de celui qui va braver l’interdiction du confinement au nom de sa liberté de mouvement, du président et son gouvernement qui instrumentalise surement la situation, de l’ancien qui va faire ses réserves au supermarchés se rappelant les temps de guerre et verrouillant les portes et fenêtres de son isolement, de la maman inquiète qui a empilé les boites de lait, du bobo qui continue de ne pas y croire, du hippie qui s’isole en forêt, des voisins qui s’entraident, du jeune qui pleure de ne pouvoir voir sa bien aimée calfeutrée chez ses parents à l’autre bout de la rue, du nomade qui va se confiner dans sa maison à roulette devant une vue s’étendant à perdre la sienne !

Alors en l’honneur de cette liaison si proche avec le tout autour en ces périodes d’éloignement physique, rapprochons nos esprits en communion, honorons notre existence et, en conscience, prenons les décisions qui vont. Suivons notre intuition, protégeons-nous et ceux que nous aimons. Restons tranquilles, ouvert à soi, dans une toute nouvelle routine de l’immobilisme, si bienveillante sous certains aspects, une pose qui repose si bénéfique au corps et à l’esprit…

Apprécions le côté positif de la situation : du temps pour soi, à soi, une parenthèse dans l’effervescence d’un monde qui va bien trop vite. Pas une guerre sanglante mais l’occasion de se découvrir des nouvelles passions, de nouveaux talents. Pas un ultimatum sans issue mais la possibilité de créer sans limitation de temps…

Car c’est le seul moyen de prendre soin de soi et de ceux qu’on aime en ce moment ! Facile non ? Ne rien faire pourrait bien être la solution principale à cette situation… Alors en conscience arrêtons-nous un instant le temps que l’épidémie passe…

5 petites poignées de mains virtuelles de l’Humanité toute entière qui doit bien se serrer les coudes en ce moment. Puisqu’on ne peut non plus se serrer tout court, adoptons le Namasté distancé par les temps qui court…

🙏Alors Namasté à toutes les belles âmes du tout autour ! 🙏

Découvrez notre Livre

Trésors de Sagesse - Tibet