Charlotte

Réaliser un livre de A à Z

Mode d’emploi, conseils et récit d’une belle aventure littéraire – illustrative

Charlotte est une auteure française qui s’est expatriée en 2012 en Irlande. Tombée amoureuse de l’atmosphère de l’île et de ses paysages envoûtant elle s’installe dans l’Ouest du pays. Il faudra attendre l’hiver indien 2017, sur les contreforts de l’Himalaya, à Dharamsala pour que l’illustrateur, Charly, vienne apposer son coup de crayon et rendre le projet concret. Quelques mois après, nos deux colibris rentraient en Europe avec leur premier livre terminé. Réalisé sur trois continents, Ballades Irlandaises, est une déclaration d’amour à chaque région de l’île et le premier projet de La Goutte.

Réaliser un rêve qui semblait pourtant si impossible !

Combien de fois as t-on entendu que la publication est un chemin compliqué, qu’il faut connaître du monde dans l’édition pour pouvoir devenir écrivain, que seul 2% des auteurs voient leur nom sur une couverture de livre… Et bien non ! Il est tout à fait possible de réaliser son rêve en autonomie totale ! Ce n’est pas si compliqué et en plus, pour avoir fait la comparaison, c’est bien plus lucratif si votre projet littéraire est en adéquation avec votre potentiel de vente !

Comment réalisez un livre en 5 mois, l’imprimer et le distribuer sans maison d’édition ? 

Suivez le guide, conseils et retour d’expérience sur le projet Ballades Irlandaises. 

 

Un sujet qui vous tient à coeur. Ecrire un livre demande beaucoup de patience, quelque soit votre discipline elle sera mise à épreuve pendant le processus de rédaction. Il est donc indispensable de choisir un sujet qui vous passionne. L’envie de partager votre connaissance et vos histoires avec le monde doit aussi être une forte motivation qui animera vos élans d’écriture. 

Un sujet qui intéresse votre cercle proche. Si vous comptez éditer vous même votre livre, il faut être sûr de pouvoir le vendre et le promouvoir auprès d’un public potentiellement intéressé. Regardez votre entourage, votre cercle de connexions et d’influence, identifier leur intérêt commun. C’est sur ce sujet qu’il sera le plus efficace d’écrire. 

Retour d’expérience 

Charlotte étant guide touristique en Irlande avec plusieurs centaines de clients par an qu’elle emmène pendant une semaine sur l’île. Arrivée pour passer une semaine de vacance, elle est restée 7 ans, tombée amoureuse du pays. C’est donc naturellement vers un guide émotionnel de l’Irlande qu’elle s’est orientée. Facile à toucher un public intéressé en direct et une source intarissable d’anecdotes et d’histoires à partager sur l’île. 

Si le chemin pour se trouver une maison d’édition est plus facile en auteure solitaire, lors de l’auto édition il est presque indispensable de s’entourer. Non seulement l’aventure sera plus chouette à plusieurs mais un livre avec des illustrations et une mise en page soignée est bien plus attractif. La promotion se fera sur la première impression la plupart du temps, il est donc crucial de soigner l’apparence de l’ouvrage pour un résultat esthétique et professionnel. 

Le mieux étant de trouver dans votre entourage une personne compétente et motivée pour vous soutenir dans cette aventure et partager le plaisir de la création et les retours bénéfiques. Si les services d’un illustrateur semblent hors de votre portée n’hésitez pas à nous contacter pour mettre les traits de nos colibris dessinateur au service de vos idées. 

Sur le principe de l’échange d’énergie ou d’ayni, essayez de trouver une personne qui accepte de réaliser le projet en échange de la moitié des revenus à venir. De cette manière vous éradiquer la contrainte financière et rendez le projet réalisable. 

Retour d’expérience

La rencontre entre Charly et Charlotte a déclenché tout le projet. Leur savoir faire complémentaire et leur envie d’investir leur temps et leur talent créatif pour un projet commun a rendu possible la réalisation de Ballades Irlandaises. Seule la promesse de partager les potentiels bénéfices après la saison touristique a motivé les deux colibris ainsi que leur cercle d’ami assurant les nombreuses relecture et l’aide logistique pour la distribution dans les centre de vente en échange de bonnes bières et dîners cuisinés. La clé c’est la complicité créative et la motivation commune. 

L’aventure de l’auto publication demande l’investissement d’une bonne dose d’énergie. Il va falloir faire plusieurs devis en ligne pour des impressions et comparer jusqu’à obtenir le bon rapport qualité / prix. 

Persévérance et patience pour obtenir le meilleur rapport qualité / prix

Plus vous croyez en votre projet, plus vous êtes optimistes, moins le prix unitaire vous coûtera cher. Il est donc important de bien optimiser le nombre d’exemplaire que l’on pense pouvoir vendre et de tout imprimer en une seule fois même si cela signifie stocker quelques caisses au grenier. 

Une fois que le juste ratio a été trouvé, demandez des exemplaires de papiers pour les pages intérieures et la couverture. Une fois le choix effectué faite vous parvenir un exemplaire avant de lancer la commande totale. 

Réflechissez bien au point de livraison pour éviter les tracas de transport et si vous souhaitez distribuer sur plusieurs localités négociez avec l’imprimeur pour une livraison multi site. 

Un investissement financier nécessaire

Il n’y a pas de secret, dans l’auto édition il faut avancer le prix de l’impression, d’où l’importance de vraiment croire en son projet. Quelque soit votre possibilité financière il vaut mieux tenter avec un petit nombre que passer à côté de l’occasion d’essayer. D’expérience, l’investissement est rapidement amorti si le plan de vente est bien réalisé et il vous tardera de lancer la deuxième édition avec les bénéfices réalisés de la première !

Retour d’expérience

Pour Ballades Irlandaises, ayant accès à un espace de stockage en Irlande et ayant trouvé un imprimeur sur l’île, le choix a été fait de commander les exemplaires pour 2 ans de vente soit 800 exemplaires. De manière générale, les imprimeurs en ligne ne sont pas moins chers que les imprimeurs locaux et le meilleur contrat fût trouvé avec une compagnie dubilnoise. Sans avoir besoin de payer le rapatriement des livres de France en Irlande et avec le gros volume commandé, le prix de l’impression à l’unité fût donc réduit en conséquence. La livraison fût faite sur le point de stockage directement pour faciliter la logistique.

 

La dernière étape de l’auto édition c’est la promotion et la vente directe de votre livre. Il y a plusieurs techniques a adopter pour améliorer les résultats et faire parler de votre ouvrage. 

Savoir se mettre en avant, avoir confiance dans sa création

En étant satisfait du résultat, il sera beaucoup plus facile d’en parler avec des étoiles dans les yeux. N’hésitez pas à mentionner votre travail à toute personne qui pourrait être potentiellement intéressée et à toujours avoir quelques exemplaires sur vous pour pouvoir les distribuer. 

Envoyez des messages à vos amis, sur les groupes des réseaux sociaux de la même thématiques, racontez l’aventure, parler de ce que vous souhaitez partager avec ce projet…

Apprendre à donner pour recevoir

N’hésitez pas à offrir des exemplaires de votre livre. Aux commerçants du coin, à votre ami journaliste, au conseiller municipal, à la libraire du quartier, à la bloggeuse qui vit en face de chez vous… Toute personne pouvant relayer votre création à un cercle potentiellement intéressé est une belle opportunité. Et puis si rien ne se passe ensuite, vous aurez offert un cadeau embellissant la soirée de la personne qui vous lira. 

Créer un réseau de distribution – savoir intéresser

Pas de secret, pour vendre en volume il ne faut pas se lancer dans l’aventure seul ! Avoir un réseau de magasin ou de personnes relayant votre livre est le meilleur moyen de booster les ventes et la popularité. Trouvez des libraires accessibles sur la même thématique que votre ouvrage ou faisant fonctionner la loi de la proximité ou votre propre réseau pour distribuer vos ouvrages. N’hésitez pas à faire confiance et donc à déposer sans recevoir d’argent vos livres et revenir quelques semaines après voir l’avancée des ventes. Chaque personne relayant votre ouvrage va devenir ambassadeur de votre talent, il est donc important de trouver un intérêt pour qu’elle tienne ce rôle avec plaisir. Evidemment l’attrait financier arrive en tête avec une commission sur chaque livre. Plus la marge du revendeur est conséquence, mieux il positionnera votre produit et vous accompagnera dans cette aventure. Possibilité également de mentionner les lieux et commerces dans votre ovurages en placement produit subtil si le thème et le sujet s’y prête. Dans ce cas demander l’autorisation et initier l’idée d’une revente de vos ouvrages par mail avant l’impression du livre pour confirmer la mention ou non du partenaire. 

Retour d’expérience

Pour Ballades Irlandaises, Charlotte s’est appuyée sur son réseau de connaissance lié à son métier de guide et ses 7 ans sur l’île pour assurer près de 10 points de revente. Ne visant pas les librairies au vu de la hématique du livre, elle s’est concentrée sur les magasins de souvenirs qui bordent les parcours des agences touristiques. Comptant également sur le soutien des autres guides qui assuraient la promotion du livre voir la revente directe avec commission, elle a pu écouler l’intégralité de son stock ! 

Chaque guide a reçu un exemplaire gratuit du livre permettant de le parcourir et d’en parler à ses propres clients. Chaque semaine, un discours de vente permettait la vente directe et Charlotte réalisait de nombreuses séances de dédicasses dans des lieux publics attirant l’attention et permettant d’augmenter les ventes. 

Complètement novices dans la réalisation de livre, n’ayant jamais vraiment pensé à cette aventure avant, nos deux colibris ont réussit à relever le défi de créer un livre en 5 mois. Les ventes sur les deux ans et demi ont permis à Charlotte et Charly de s’envoler pour le Pérou et de s’installer dans la Vallée Sacrée des Incas. Ils travaillent actuellement à la numérisation du livre pour pouvoir le vendre en ligne ainsi qu’à la traduction de l’ouvrage. La vente directe est exclusivement réalisée à distance par envoi postal le temps de l’aventure andines des deux colibris. 

Séance dédicasse à l'Irlandaise, saveur sourires et Guiness